Fin de vie

Ce forum regroupe tous les sujets qui ne seraient pas abordés dans les autres forums et sous-forums. SI un sujet apparaît ici intéressant, un forum ou sous-forum spécifique sera créé. Vous pouvez aussi parler ici de l'actualité de la protestation sociale
Privat
Messages : 2
Inscription : 15 Fév 2019, 11:50

Fin de vie

Message par Privat » 22 Fév 2019, 16:26

J'appartiens à l'association pour le droit de mourir dans la dignité- cela écrit à dessein en toutes lettres et non sous la forme d'un acronyme.
Tous les mots sont importants., celui de DROIT, celui de MOURIR, celui de DIGNITÉ. Pourquoi ne pas légiférer sur la fin de vie d'une manière plus élargie que la loi Léonetti? "Ma vie m'appartient et à moi seule, je ne veux pas que qui que ce soit se mêle de choisir pour moi comment je vais finir ma vie: ni médecin, ni familledès lors que je n'ai pas donné de mandat de représentation, ni religieux.
Une loi sur la fin de vie, respectueuse des volontés et des consciences, devra être promulguée pour mettre en oeuvre de façon effectivel'accès universel aux soins palliatifs, le respect du patient, et l'aide active à mourir.
La législation sur l'aide active à mourir est une bonne réforme à apporter aux Françaises et français; de celles qui satisfont la grande majorité de nos concitoyens."
Merci de me lire et d'intégrer mes propos au grand débat.
Cigale aphone

marcelany
Messages : 6
Inscription : 29 Jan 2019, 16:13

Re: Fin de vie

Message par marcelany » 04 Mars 2019, 18:56

Je suis également membre de l'ADMD et j'ai également écrit un message sur le sujet de la fin de vie et notamment sur l'euthanasie active à laquelle je tiens absolument
En effet, mon épouse et moi même ne tenons pas à arriver en phase terminale d'une quelconque maladie ou en être réduit à l'état de légume végétatif pour pouvoir bénéficier d'une aide active à mourir. Nous avons mis par écrit depuis longtemps nos directives anticipées déposées à l'ADMD, auprès de notre médecin référent et de nos enfants, dans lesquelles il est clairement dit que nous souhaitions partir ensemble le jour et au moment ou nous l'auront décidé, ce qui nous semble être la moindre des choses après 60 ans de vie commune. Il est hors de question de laisser qui que ce soit ( corps médical, politiques ou religieux) décider à notre place du choix du moment de notre fin de vie. A quel titre certaines personnes s'arrogeraient-elles le droit de décider à notre place d'une question qui ne concerne que nous et nous seuls? C'est une atteinte fondamentale à notre liberté individuelle.
Nous ne demandons à personne de nous aider à mourir car nous sommes bien conscient que ce geste est très difficile à effectuer pour une tierce personne. Nous demandons simplement que l'on nous procure les deux doses de boisson létale que nous prendrons nous même le moment venu.
Evidemment ceci devra être possible après que le législateur ce soit assuré que tout est conforme à notre volonté.
Et je terminerais en précisant que notre entourage familial et amical est d'accord avec nous et soutient sans réserve notre choix.
Il est grand temps d'évoluer sur ce sujet primordial et surtout hors de l'emprise de la religion qui empêche de l'aborder sereinement, raisonnablement et sans passion.

Christian Broggia
Messages : 7
Inscription : 14 Mars 2019, 18:57

Re: Fin de vie

Message par Christian Broggia » 14 Mars 2019, 20:12

L'état n'a pas à décider pour nous de la prolongation ou pas d'une vie de souffrance ou d'incapacité...
Qu'il légifère sur des garde-fous (vue par médecin, attestation familiale...), mais il doit appartenir à chacun de pouvoir choisir sa propre fin de vie et non à l'état !

Répondre